• pbiscay

[Interview] Atténuation & Adaptation : maîtres mots pour concevoir un immobilier résilient

Dernière mise à jour : 10 déc. 2020

ELAN développe son expertise auprès d’acteurs de l’immobilier depuis plusieurs années dans leur stratégie de résilience urbaine. Entretien avec Camille GAUTIER, Innovation Leader chez ELAN.


Pourquoi les constructeurs doivent impérativement intégrer une stratégie de résilience dans leurs projets immobiliers ?

C’est simple : avec la multiplication des risques climatiques extrêmes, la résilience urbaine et des territoires est un enjeu majeur pour nos villes. La résilience est bien la capacité des systèmes urbains à anticiper et à affronter les phénomènes climatiques extrêmes qui sont déjà à l’œuvre. Il y a maintenant plus de 3 ans, c’est bien de ce constat de l’évolution importante des aléas climatiques que je me suis réellement intéressé au sujet de la résilience. Concevoir des bâtiments sur des données historiques n’avait plus de sens. D’autant plus lorsque l’on parle de garantie de performance énergétique, de « durabilité », de réversibilité… on parle d’un immobilier qui subira ces aléas et qui devra maintenir ses services et sa performance dans un contexte de changement climatique.

En quelques chiffres :

  • Le nombre d'aléas ou de catastrophes naturelles est en augmentation : une multiplication par 50 en 1 siècle.

  • Selon l’ONU, 9 catastrophes sur 10 sont liées au réchauffement climatique avec une augmentation en nombre et intensité dans les 20 prochaines années.

  • De plus, les coûts liés à ces catastrophes sont énormes. A titre d’exemple 1,4 Milliards d’euros pour la crue de la seine en 2016.

  • L’humain est le premier impacté. A titre d'exemple, la canicule de 2003 a causé près de 20 000 décès recensés par l'Inserm. En tout, pour l'ensemble des seize pays européens étudiés, ce sont 70 000 décès.

Alors oui, le changement climatique est bien là, les conséquences sont nombreuses et importantes. On ne peut plus construire comme avant. On doit adapter nos villes et nos constructions pour évoluer au sein de territoires plus résilients. ELAN est mobilisé pour préparer les acteurs clés à ce défi et notamment les constructeurs. Il est essentiel qu’ils intègrent une stratégie de résilience en amont de la conception d’un bâtiment pour prendre en compte ces enjeux climatiques. D’autant plus que cette démarche proactive et ambitieuse est un réel levier de différenciation et d’innovation nécessaire pour anticiper les évolutions réglementaires qui seront de plus en plus contraignantes.

Nous développons des méthodologies sur-mesure à la fois globales et concrètes auprès de nos clients, grâce à l’identification des meilleures solutions. Notre accompagnement permet de concevoir des stratégies de résilience immobilière en phase avec les enjeux des différentes parties prenantes et de renforcer la résilience des constructions existantes et/ou neuves.



Mais alors, qu’elle est cette approche à la fois concrète et globale que propose ELAN ?

Notre approche se décline en deux stratégies complémentaires, possible à la fois sur un bâtiment existant qu’un projet de construction ou un projet urbain :

  • La stratégie d’atténuation. Cette stratégie consiste à décarboner le projet urbain en intégrant son usage, sur tout le cycle de vie de la conception à la déconstruction. L’objectif étant de limiter les émissions des concentrations de Gaz à Effet de Serre (GES) (simplifié en notion carbone) pour contenir le changement climatique.

Garantir une bonne qualité des usages, une mobilité décarbonée, créer un immeuble flexible et réversible, limiter les consommations en exploitation, intégrer la biodiversité et les principes de l’économie circulaire,… sont des axes à développer sur les projets en les projetant dans un climat futur. Les priorités sont à définir également en fonction du territoire sur lequel le projet s’implante.

  • Stratégie d’adaptation. Pour concevoir des villes adaptatives et vivables, nous permettons à nos clients d’adapter leur bien immobilier aux aléas climatiques en cherchant à réduire leurs impacts à la fois sur l’immeuble et son usage.

Contrairement à la précédente, cette stratégie est nouvelle. Il est essentiel de concevoir avec des données climatiques prospectives pour anticiper les impacts des aléas climatiques sur les projets dans les prochaines décennies. La prise en compte des risques et de leur évolution est nécessaire pour qu’un immeuble puisse être résilient et ainsi garantir son usage et sa valeur financière.




Peux-tu illustrer concrètement cette approche ?

Nous permettons aux promoteurs et aux investisseurs de s’inscrire dans une démarche d’adaptation pour créer des territoires résilients.

Aujourd’hui, je pilote pour le compte de 2 clients investisseurs, des projets pour prendre en compte les impacts du changement climatique, leurs dégradations, les réparations ainsi que l’estimation des coûts financiers sur 7 immeubles de bureaux. Les enjeux sont la perte locative, l’obsolescence accrue, la non-conformité à la règlementation, et donc un fort risque de dévalorisation de leurs actifs.

C’est pourquoi chez ELAN, on parle de revalorisation financière de patrimoine. ELAN contribue à faire de ses clients, des acteurs créateurs de valeur financière, environnementale et sociale.

Outre le projet sur les Invalides avec Emerige et Nexity où nous sommes conseil en résilience, nous avons aujourd’hui candidaté sur 2 projets urbains pour déployer cette offre, notre offre climat.


Conseil en résilience, Les Invalides pour Emerige & Nexity

De plus, nous répondons à plusieurs appels d’offre de la part de collectivités et aménageurs un peu partout en France quant à leur préoccupation pour la résilience de leur territoire. Les experts d’ELAN ont les armes pour s’engager auprès des collectivités et répondre à leurs enjeux climatiques en plaçant l’homme et ses usages au cœur de leurs stratégies.

Pour permettre aux acteurs de l’immobilier d’atteindre une stratégie de résilience pertinente, l’atout d’ELAN est bien sa vision 360° du domaine immobilier grâce à l’étendue de ses expertises (économie circulaire, bas carbone, conception biomimétique, technique du bâtiment,…) sur l’ensemble du territoire national. ELAN met en place les solutions sur mesure pour répondre aux enjeux d’une construction résiliente sur nos territoires.

158 vues0 commentaire