• Priscilla Brouillet

[Portrait] Isaure Fraissinet, Consultante en Économie circulaire

Ce mois-ci, découvrez à l’occasion de la journée Internationale du recyclage, le métier et les missions d’Isaure.



En quoi consiste ton métier très concrètement ?


Nous sommes facilitateurs de l’économie circulaire dans les projets de déconstruction, construction et au sein des entreprises.


Étant consultante en économie circulaire, mes missions concrètes se caractérisent par l’accompagnement des acteurs de l’immobilier sur trois niveaux :


1. La déconstruction sélective


• Nous étudions tous les matériaux, équipements, produits et déchets qui sortent d’un bâtiment dans le cadre d’une déconstruction pour assurer la gestion des ressources en garantissant la hiérarchie des modes de traitement.


• Pour chacun des éléments d’un bâtiment nous nous demandons si nous devons le conserver, le réemployer, le recycler, le valoriser énergétiquement ou l’éliminer.


2. La conception circulaire


• Nous intégrons dans un projet de construction des matériaux issus du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage.


• Nous sensibilisons les architectes à ce type de matériaux, et discutons avec tous les bureaux d’études pour comprendre comment intégrer ces matériaux aux projets.


• Nous collaborons avec des architectes et les filières du réemploi pour co-créer des matériaux issus d’éléments déjà exploités pour un projet de construction ou de rénovation.


3. La stratégie économie circulaire


• Nous accompagnons les entreprises et les territoires pour leur permettre d’appliquer les 7 principes de l’économie circulaire de l’ADEME à une entreprise et/ou un territoire et de passer d’un projet opérationnel à une stratégie globale.

Comment contribues-tu à bousculer les pratiques de l'immobilier et à être créatrice de valeur pour tes clients ?


En économie circulaire, nous bousculons les pratiques de l’immobilier en accompagnant nos clients à créer une circularité des ressources : les éléments d’une déconstruction peuvent avoir une deuxième vie et être réintégrés pour le même usage ou pour un autre, à la place d’un matériel neuf, dans un projet de construction.


Dans chacun de nos projets, nous créons de la valeur en permettant d’éviter l’émission de CO2 grâce à une meilleure gestion des ressources.


Nous créons également des bâtiments beaucoup plus responsables en diminuant leur impact sur l’environnement.


Notre expertise en économie circulaire est en lien avec les autres expertises d’Elan et nous pouvons grâce à cette synergie atteindre un label bas carbone ou BBCA par exemple. Nous pouvons aussi mieux prendre en compte les sujets liés à la biodiversité et à la performance énergétique du projet.


Qu’est-ce qui te plait le plus chez ELAN ?


Ce que j’apprécie énormément chez Elan, ce sont les synergies qui se trouvent entre toutes nos expertises, car elles sont toutes tournées vers le même but : conseiller et accompagner les projets avec une conscience environnementale.

Travailler avec des experts de secteurs différents est enrichissant d’un point de vue professionnel et personnel. Les collaborateurs d’Elan sont très inspirants grâce à leurs compétences variées, ce qui me permet de constamment créer des solutions innovantes pour nos projets. On nous fait confiance et on peut être autonome et responsable de nos projets.

81 vues0 commentaire